Message du curé

Bonjour,
             

 A l’approche de la célébration la naissance de Jésus, je vous souhaite, à chacun(e), à vous tous, une belle fête de la Nativité.  Je vous souhaite la Lumière, la paix, la pauvreté et l’humilité du cœur, la joie de Dieu.
Quittons nos obscurités, qui ont pour nom: peur, violence, entêtements, arrogances, pouvoirs, lâchetés, compromissions… Laissons nos premières places pour venir contempler le bébé Dieu tout nu et repartir comme les mages, par un autre chemin.
    Laissons Dieu être Dieu et soyons à son image!
https://youtu.be/bzhol8k_zK8

————————-

Nous avançons dans notre préparation à Noël. En ce deuxième dimanche de l’Avent, Jean le Baptiste nous invite à préparer le chemin du Seigneur. Par le témoignage de sa vie, il hâte la venue du Royaume.
Il n’y a pas qu’un seul chemin pour aller à Dieu. Il y en a plusieurs. Du moment où le chemin que nous prenons est signe de vie et d’amour, nous aurons contribué à combler les ravins et abaisser les collines de nos vies, qui nous séparent de Dieu.
              En venant aux messes ce week-end, si vous le souhaitez, vous pouvez apporter une photo de votre maison ou appartement ou bâtiment pour la coller sur le panneau posé devant l’autel (ou le déposer dans la corbeille à cet effet): c’est pour illustrer le thème retenu pour ce temps de l’Avent: Dieu s’invite chez nous, dans notre « maison commune »: il vient renouveler notre maison intérieure (cœur) en transformant nos relations avec Lui, avec nous-mêmes, avec nos frères et sœurs. Nous venons lui confier notre humanité, notre famille, l’Eglise…
PRÉPARONS LES CHEMINS qui ouvrent au « vivre ensemble ».IL EST VENU UN JOUR, UN JOUR IL REVIENDRA!
         A notre prière sont confiés nos sœurs et frères défunts, ceux de nos familles, et ceux de notre paroisse: -Christiane GOUVIEZ, obsèques célébrées le 04 décembre 2020.
-Ceux qui peinent et souffrent de la situation actuelle, en ces moments de difficultés.
MESSES – CÉLÉBRATIONS – RÉUNIONS – CONSIGNES.1-MESSES.Voici les nouvelles consignes pour les messes des deux week-ends à venir: -05 et 06 décembre 2020.-12 et 13 décembre 2020.
La jauge des 30 fidèles à été revue.*Il faut laisser entre chaque personne 2 sièges d’espace (pour les personnes ne vivant pas sous le même toit) et occuper une rangée sur deux.Les personnes vivant sous le même toit peuvent se mettre côte-à-côte.
Nous maintenons trois messes pour notre paroisse, pour les week-ends des 05-06 décembre et 12-13 décembre 2020.Elles auront lieu en l’église Saint-Martin.-Samedi: 18h-Dimanche: 09h et 10h30.*Les consignes du diocèse arrivant en fin de semaine, comme la semaine dernière, nous ne faisons pas d’inscriptions. Chacun essaie de venir un peu avant l’heure pour avoir de la place. Merci de respecter les consignes sanitaires (distanciation, port du masque obligatoire à partir de l’âge de 6 ans, lavage des mains au gel hydroalcoolique à l’entrée dans l’église).
2-BAPTÊMES / MARIAGES / OBSÈQUES .Mêmes mesures et même dispositif que pour les messes.
3-RÉUNIONS / RASSEMBLEMENTS.Aucune réunion ni aucun rassemblement en présentiel, avant le 15 décembre normalement. Ensuite avec couvre-feu à partir de 21h.
Bon courage 

Reprise des messes à partir du week-end du 29-30 novembre 2020

    Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse de l’évêché de Versailles, relayant la position de notre évêque, suite à la déclaration du président de la République, concernant la reprise des messes avec une assemblée de 30 fidèles maximum; cette jauge a été confirmée par le Premier Ministre, hier, jeudi matin 26 novembre 2020.

« Mgr Aumonier fait confiance aux curés pour apprécier la situation de leur paroisse ».

        En ayant pris conseil et avis auprès des membres de l’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP), j’ai pris la décision de faire en sorte que le nombre de 30 fidèles maximum par messe soit respecté. Et il en sera ainsi jusqu’à nouvel ordre de la part des autorités publiques.
            Il y aura trois messes le week-end
-Samedi à 18h.-Dimanche à 09h et à 10h30.Attentionce sera en l’église Saint-Martin.En semaine
-Mardi à 20h.-Mercredi, jeudi, vendredi à 08h30.
Merci aux membres de l’EAP et du Conseil Pastoral, qui le peuvent, d’assurer le comptage des personnes à l’entrée de l’église.*Pour les messes du week-end à venir: samedi 28 novembre et dimanche 29 novembre: il est trop tard de mettre en place un système d’inscription par internet et téléphone.Pour les messes des week-end suivants et tant qu’il y aura une limitation: nous essayons de mettre à nouveau en place le système d’inscription par internet et téléphone. Allez vous inscrire sur le site internet de la paroisse, dès la semaine prochaine, pour les messes du week-end des samedi 05 décembre et dimanche 06 décembre.
Les consignes sanitaires sont les suivantes:-Port du masque obligatoire (dès l’âge de 06 ans).-Lavage des mains (mise à disposition de gel hydro-alcoolique).-Distanciation d’un mètre (espace d’une chaise) entre chaque personne ne vivant pas sous le même toit / Les personnes vivant sous le même toit peuvent se mettre ensemble.
      Merci à chacun de vous de transmettre toutes ces mesures et consignes autour de vous.
Pour ce qui est des rassemblements et réunions au sein de la paroisse (en dehors des messes et des célébrations de baptêmes et des mariages (le nombre reste limité à 6 personnes maximum) et des obsèques (le nombre reste limité à 30 personnes maximum) ): il est préconisé – si possible – pour le moment jusqu’à nouvel ordre de ne pas se réunir.
       Nous entrons ce week-end dans le temps de l’Avent. Que ce temps soit pour chacun un temps de grâce, de paix, et de renouvellement intérieur. Gardons l’unité, en ces temps incertains.Prions les uns pour les autres.

Bonjour,
      En ce dimanche du Christ-Roi, le temps de l’Avent se profile déjà.
Voici de la lecture.
1/confiés à nos prières:
-Toutes les personnes que nous portons dans notre cœur: parents, enfants, grands-parents, frères et sœurs, amis, paroissiens…
-Bernadette SAINTE-MARTHE: à l’Institut de réadaptation d’Achères- depuis une semaine. Rééducation suite à sa fracture du col du fémur.
-Les personnes dont les obsèques ont été célébrées récemment dans notre paroisse:
-Denise VITORES, mardi 10 novembre 2020.-Yvette DUCELLIER, jeudi 12 novembre 2020.-Marcelle GRENIER, vendredi 20 novembre 2020.-Marie CLERMONT, mercredi 25 novembre 2020.
2/ Un mot d’Irina pour le Denier de l’Eglise: « Vous n’avez pas de prélèvements automatiques pour le denier,Vous n’avez pas encore participé cette année,  Il vous reste jusqu’au 31 décembre 2020  pour donner.Car si l’Eglise peut tant vous donner , c’est grâce a vous. « D’avance merci pour vos dons. »
3/ Une note du diocèse par rapport à la quête.
En plein confinement et en l’absence de célébrations, voici les supports disponibles pour permettre de donner à la quête.1.Dons à la quête via le site du diocèse de Versailles.La page de dons à la quête sur le site du diocèse est ouverte et fonctionne. Cette procédure est simple et rapide. Etape 1 :Il suffit de se rendre sur le site du diocèse et de cliquer sur le bouton jaune en haut, à droite « Faire un don » Etape 2 :Il convient de cliquer sur le bouton « Je donne à la quête » Etape 3 :Il ne reste qu’à choisir sa paroisse et à indiquer le montant du don.
2. Dons à la quête via l’application La Quête.Cette procédure est simple et rapide. Il suffit de télécharger l’application.
3. Autres supports de dons utilisables par les paroissiens peu enclins à Internet, au Smartphone ou à la carte bancaire.
-Dépôt au presbytère d’espèces ou chèques (a l’ordre de la paroisse d’Achères).- Envoi au presbytère de chèques.- Virement à la paroisse en utilisant son relevé d’identité bancaire.-Versement dans les troncs de l’église.-Constitution d’une cagnotte familiale à remettre au presbytère à l’issue du confinement.-Incitation à participer à la quête au moyen des sms adressés à ses proches.
Merci pour votre participation et votre générosité.
4/ >>>> Nous commençons dimanche 29 novembre 2020 une nouvelle année liturgique, avec le temps de l’Avent, qui nous conduira vers Noël. Ces temps de préparation sont toujours des temps de bénédiction et de grâce, qui nous sont donnés pour reprendre souffle, pour parfois reprendre contact avec le Seigneur, pour certains, même si nous savons que le fil n’est vraiment jamais coupé avec Lui.Alors que nous avançons vers la Lumière, la période que nous traversons, depuis trop longtemps déjà, est marquée par des angoisses, des peurs, des doutes, des restrictions, …. Cette pandémie qui n’en finit pas mine le moral de beaucoup de gens et nous a enlevés dans notre famille ou entourage proche des parents, des amis, des connaissances…Cette crise crée de l’anxiété en tous genres chez beaucoup de personnes. Certains de nous ont contracté le virus.
En ces moments, où nous pourrions ne penser qu’à nous et à nos soucis – ce qui est légitime – le Seigneur vient nous bousculer dans notre foi pour sortir à Sa rencontre et à la rencontre des autres, au sens de « prendre soin ». 

     Nous ne savons pas quand les messes avec assemblée  pourront reprendre. Malgré l’absence de messes, notre lien avec le Seigneur n’est jamais rompu.

    En absence de messes, la question qui se pose ou qui devrait se poser à nous est celle-ci: comment pouvons-nous garder un lien fort au Seigneur? Quelques réponses nous ont été donnés dans les deux articles que je vous ai envoyés précédemment, avec les résumés (entretien avec Mgr Grech/ article d’A. Join-Lambert): écoute et mise en œuvre de la Parole de Dieu, souci et soin des autres…proximité amicale et fraternelle et solidaire…

       Gardons l’espérance et essayons de communiquer cette espérance à nos proches. C’est l’invitation que nous lance Jésus en ce premier dimanche de l’Avent: « Veillez! »
      La proposition liturgique qui nous est faite pour vivre ce temps de l’Avent est issue des « Fiches dominicales », autour de la « maison commune », développée dans « Laudato Si », avec cette parole que nous pouvons répéter sans cesse: « BONNE NOUVELLE, N’AYEZ PAS PEUR, AUJOURD’HUI, DIEU NOUS SAUVE. »
La « maison commune » pour nous chrétiens, c’est la maison de Dieu, la « maison commune », c’est nous tous, temples de l’Esprit-Saint, tabernacles vivants.
Un poème va nous accompagner durant ce temps de l’Avent, avec une « introduction » proposée chaque dimanche dans « Fiches dominicales »: les voici pour ce 1er dimanche (voir document joint).
Il est venu un jour, un jour il reviendra! par Louis-Michel RENIER.
L’année s’ouvre à nouveau, ce, quels que soient les vents.Avec elle, l’attente du retour du Seigneur.Venu un jour du temps, il est là aujourd’hui.Ainsi s’écrit l’histoire de Dieu avec les hommes.Inutile de chercher la date de son retour.Il nous faut simplement veiller, faire confiance, et vivre dans la joie, chaque jour d’accueillir.Même dans les épreuves, l’Esprit nous accompagne, car tout nous vient de Dieu, et tout dépend de nous.Ainsi s’écrit l’histoire que nous offre l’Avent.Bonne nouvelle aujourd’hui. Alors, n’ayons pas peur, préparons ses chemins, et soyons dans la joie. Il nous faut accueillir ce qui nous est donné.Rien d’écrit d’avance. Tout est entre nos mains.
Premier dimanche de l’Avent.
La MAISON est commune à notre humanité même si elle nous présente des visages divers, même s’il arrive parfois que la maison s’enflamme.Chacun, là où il est, peut réunir les pierres.A chaque instant, VEILLONS à l’habiter en paix.IL EST VENU UN JOUR, UN JOUR IL REVIENDRA!Bon chemin à tous avec le Christ vers NOËL!
Jean-Pierre 

Bonjour,

Je vous espère en bonne santé autant que possible.
Voici les textes de la messe de la Solennité du Christ-Roi (22 novembre 2020), avec les quelques notes de méditation qui les accompagnent.
Je vous les envoie en début de semaine afin que vous puissiez les lire et vous en nourrir, pour le dernier dimanche de l’année liturgique.
Puis nous entrerons le 29 novembre dans une nouvelle année liturgique, avec le Temps de l’Avent.
Nous marchons toujours vers la Lumière.

Sont confiés à notre prière:

Jean TESSIER: obsèques célébrées lundi 16 novembre 2020 à 10h à Saint-André-de-Bohon (Manche).

Anne et Frédéric et tous les malades frappés par la Covid-19 et pour leurs familles et le personnel soignant à l’hôpital et à domicile (intention de messe demandée par Pierre et Marie-France BEILLARD.

-À toutes vos intentions.

Père Jean-Pierre


Bonjour,
Ci-joint un message de Mgr Aumonier, qui nous invite à la « charité de proximité ».
A défaut de célébrations sacramentelles et en absence de messes pour le moment, la rencontre avec le Seigneur passe par d’autres lieux de sa présence réelle comme le service du frère, la lecture de la Parole, la prière…
P.Jean-Pierre

 

En communion de prière avec Nicole, l’épouse de Jean TESSIER, avec ses enfants et toute sa famille.

Les funérailles de Jean auront lieu lundi 16 novembre 2020 à 10h30, en Normandie.

PRIONS POUR JEAN TESSIER
 
Bonsoir,
J’ai appris à l’instant (après l’envoi de mon précédent mail, avec les nouvelles et la feuille de méditation pour le dimanche 15 novembre) que Jean TESSIER nous a quitté aujourd’hui. Nous le portons bien dans nos prières et nous pensons à Nicole, son épouse, ses enfants et toute sa famille.Je vous joins à l’envoi de la méditation les textes liturgiques de dimanche (15 novembre) ainsi que deux « articles » pour réfléchir sur le temps de confinement et de pandémie que nous sommes en train de vivre.

Ces deux textes de réflexion nous disent qu’en ces temps difficiles  il est plus que jamais urgent de resserrer nos liens fraternels et solidaires, en famille, en « «communauté », toujours en lien et au service.

Nous sommes « privés » de messes.
Rien ne remplace la messe, en effet, mais il revient à chaque baptisé de vivre de manière autre son attachement au Christ, son lien à l’eucharistie. Les auteurs de ces deux textes proposent des moyens autres pour que nous soyons « Église domestique » dans nos lieux de vie, dans notre vie tout simplement.
Soyons Corps du Christ, soyons Communion, soyons des « tabernacles vivants » de la présence du Christ.

Jean-Pierre

__________________________________________________________
 
Bonjour,

Voici un peu de lecture pour le dimanche 15 novembre 2020, dans nos cocons du confinement 2.
Après avoir été appelés dimanche dernier à tenir vive la lampe 🪔 de l’espérance, comme les jeunes filles prévoyantes, nous sommes conviés ce dimanche, à l’approche de l’Avent, dans l’attente de la venue du Sauveur, à faire fructifier nos talents de la foi.

Dans l’Espérance et dans la Foi, nous pensons à tous ceux pour qui les temps actuels sont particulièrement éprouvants, nous prions pour nos familles et nos proches.

Nous pensons dans notre prière à André, papa de Christine GOBIN (épouse de Pierrick), qui a rejoint le Seigneur, le 23 octobre 2020.
Et nous prions également pour Robert et Pierre (oncles de Christophe RIMAUD), qui ont rejoint le Seigneur, dans la semaine entre le 02 et le 08 novembre.

Nous prions pour la santé de la famille BOZANGA, Serge et Nadège. Nous continuons à porter dans notre prière Jean TESSIER (je n’ai pas eu de nouvelles depuis samedi matin 07 novembre) et Bernadette SAINTE-MARTHE (je n’ai pas réussi à la joindre depuis le 01er novembre).

Portons dans notre prière les défunts de notre paroisse, dont les obsèques ont été célébrées:

Yvette FAVEROT, 05 novembre 2020.
Jacques QUIBLIER, 06 novembre 2020.
Denise VITORES, 10 novembre 2020.
Yvette DUCELLIER, 12 novembre 2020.

Jean-Pierre

______________________________________________________________
 
Bonjour,
Nous voici à nouveau dans le temps d’un nouveau confinement.
Je vous envoie les textes de la messe du dimanche 08 novembre 2020, avec une « méditation ».
Ayons à cœur de prier les uns pour les autres, pour la paix dans notre pays, dans le monde.
Prions pour Jean TESSIER (son état se « dégrade » très considérablement aux dernières nouvelles)
et pour Bernadette SAINTE-MARTHE, et pour tous ceux que nous connaissons, souffrants et / ou malades.
Portez-vous bienJean-Pierre

___________________________________________________________________
 
NOTE RECONFINEMENT
 
Voici quelques « points d’attention pour vivre ce nouveau temps de confinement national », donnés par le diocèse de Versailles, « points concrets de mise en œuvre élaborés en accord avec le préfet des Yvelines »:
 
 
 Pour ce qui concerne la vie des cultes, les nouvelles règles imposées sont très contraignantes :
 
  • La célébration des obsèques est possible avec une assistance limitée à 30 personnes ;
  • Celle des mariages et des baptêmes est possible avec une assistance limitée à 6 personnes ;
  • Aucune autre célébration publique n’est autorisée à partir du mardi 3 novembre.
  • Il n’y a aucune autre possibilité de se réunir pour les activités pastorales qui font la vie ordinaire de nos communautés. Pour toutes les réunions, pastorales comme fonctionnelles, on utilisera les outils de visioconférence.
 
– L’accueil individuel au presbytère est possible.
Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de la CEF, a écrit au président de la République pour demander
que les messes du dimanche restent ouvertes aux fidèles, et soient intégrées dans les motifs dérogatoires de sortie. Cette demande n’a pas été acceptée. Mgr Aumonier et Mgr Valentin continueront dans les jours prochains à la porter, en lien avec tous les évêques de France. En attendant, il convient d’habiter loyalement le cadre ainsi posé.
 Ce cadre offre deux points d’appuis principaux, à vivre dans le respect des distanciations physiques et des gestes barrières connus de tous :
 
1- Les églises restent ouvertes.
Les fidèles sont encouragés à y passer pour un bref temps de prière personnelle, dans le cadre de la sortie d’une heure autorisée pour motif de promenade.
 
  • Il faudra toujours veiller à ne pas créer une assemblée de fait dans l’église, pour rester dans le cadre d’un accueil individuel.
  • Par souci de loyauté vis-à-vis des consignes gouvernementales, comme d’unité dans nos communautésMgr Aumonier demande aux prêtres de ne pas aller célébrer la messe à domicileDemeure possible et encouragé le fait de porter à domicile la communion aux personnes objectivement empêchées de se rendre à l’église, par leur âge ou leur fragilité de santé.
 
2- Les engagements caritatifs en faveur des plus fragiles sont encouragés par le gouvernement.
 
PROPRE À ACHERES ( a compter du mardi 03 novembre).
 
   Durant ce temps de confinement, et ce jusqu’au 01er décembre 2020 inclus (au moins):
 
*Du mardi au vendredi (sauf le mardi 10 novembre): je me tiendrai disponible dans l’église Saint-Martin, de 08h30 à 09h30, pour un accueil, une écoute, le sacrement du pardon. La communion pourra être donnée.
 
*Le samedi: je me tiendrai disponible dans l’église Saint-Martin, de 17h30 à 19h, pour un accueil, une écoute, le sacrement du pardon. La communion pourra être donnée.
 
*Le dimanche: je me tiendrai disponible dans l’église Saint-Martin, de 09h30 à 11h, pour un accueil, une écoute, le sacrement du pardon. La communion pourra être donnée.
 
Pour éviter « toute assemblée de fait » et par respect des horaires:
Merci à chacun de ne pas tous venir « à la fin » et de veiller à « faire juste un passage » à l’église.
 
Dans la prière,
 
Père Jean-Pierre
 
 
  •  

« Voici que je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui; je prendrai mon repas avec lui, et lui avec moi.  » (Apocalypse 3, 20).

Chant: Quelqu’un frappe à ma porte (Jean-Claude GIANADDA)

A écouter:

Portez-vous bien, prenez soin de vous.

Jean-Pierre


 
 
Que le Seigneur vous garde, vous protège et vous bénisse, vous et tous ceux qui vous sont chers.
 
Père Jean-Pierre