Message de Mgr AUMÔNIER

Samedi  23 mai 2020

Chers frères et sœurs,

Quelle joie et quel soulagement pour nous tous, fidèles du Christ !

Voici qu’en ces jours où nous nous tenons avec Marie et les Apôtres au Cénacle, dans l’attente du don du Saint Esprit à la Pentecôte, nous allons  pouvoir  de nouveau être rassemblés par le Seigneur pour la liturgie, le dimanche comme en semaine.

En application du décret n° 2020-618 du 22 mai 2020, je fixe la reprise des célébrations publiques dans les églises catholiques des Yvelines au mardi 26 mai. Les précautions sanitaires demeurent, pour nous comme pour l’ensemble de nos concitoyens dont nous sommes solidaires. Dans chaque paroisse, les célébrations ne peuvent bien-sûr reprendre qu’une fois le dispositif prudentiel mis en place et opérationnel. Je sais pouvoir compter sur la responsabilité de chaque communauté, autour de son curé, pour le mettre en œuvre avec  sagesse.  Des  indicat io ns pratiques  leur  ont été transmises,  élaborées  en concertation  avec les  autorités  préfectorales  que je remercie pour la qualité du dialogue confiant entretenu tout au  long  de  ce  temps  de confinement.

Pendant ce mois de juin, nous accorderons une attention prioritaire  aux  catéchumènes. Nous reconnaissons ainsi que le Seigneur est La source vivante de son Eglise. Nous lui rendons grâce pour les dons immérités qu’Il  nous  fait.  Ceux et celles  qui attendent  leur  baptême  depuis si longtemps, avec patience et courage, pourront  recevoir  dans  leur  paroisse  dès  que  possible les trois sacrements de l’initiation, de même ceux qui se préparent à la confirmation.

C’est dans le même esprit de reconnaissance des dons  reçus de Dieu que nous accompagnerons par la prière les six diacres en vue du sacerdoce – Pierre Bouquin, Gaël Jacob, Arnaud de Lamberterie, Gautier Picard Destelan, Grégoire Sabatié-Garat   et  René  Kabisu (eudiste) – qui seront ordonnés prêtres le 28 juin,  entourés  certes, mais  par une  assemblée  bien plus réduite que nous ne l’imaginions il y a un an !

Il nous faut penser aussi aux personnes âgées ou malades, comme à ceux et celles qui ne peuvent se déplacer à cause d’un handicap. Puisqu’ils demeureront éloignés  de l’Eucharis t ie, ayons à cœur, plus encore que d’habitude, de leur porter avec soin la communion à domicile.

Pendant ce mois  de juin, beaucoup pourront être encore empêchés d’accéder à la  messe le dimanche à cause des limitations de taille  d’assemblée  imposées  par  les  circonstances actuelles. Les horaires et le nombre des messes seront  donc  adaptés  par chaque  paroisse  de façon raisonnable y compris durant les autres jours, pour faciliter la participation du plus grand nombre à la messe une fois par semaine, mais pas forcément le dimanche, d’ici l’été.

Je compte sur chacun de vous pour maintenir et approfondir en vous la  vraie  vie eucharistique : elle est action de grâce et communion avec le sacrifice  de Jésus  donnant  sa vie pour ceux qu’Il aime. La possibilité de revenir  à l’Eucharistie,  comme  à la source et au sommet  de notre vie,  nous oblige  : notre monde  tout entier  est entré dans une  période sans doute longue  et douloureuse de crise économique, sociale et sociétale. Loin de nous enfermer dans un cocon douillet, retrouver la vie  eucharistique doit  renouveler  l’engagement de  chacune  des communautés du diocèse auprès des plus fragiles et des plus pauvres.

Je remercie en notre nom à tous les prêtres, les diacres, et les  membres  des  diverses  équipes pastorales, ainsi que  les  religieuses  et les  religieux,  et tous  ceux qui  pendant  le  temps du confinement n’auront pas ménagé leur  peine  pour rejoindre par la prière  les  uns  et les  autres et pour aider à garder la communion fraternelle. Je les remercie déjà pour les nouveaux  efforts qu’ils vont déployer dans les semaines à venir.

Puisse tout ce que nous avons vécu ces temps-ci, et ce que nous sommes appelés à vivre maintenant, contribuer à façonner en nous la sainteté. Dieu a tant  aimé  le  monde…A  nous  d’en être les témoins par notre façon renouvelée d’aimer !

† Éric  AUMONIER

Évêque  de Versailles


Versailles, dimanche 26 avril 2020

Chers amis,

En ces temps difficiles et douloureux, qui nous éprouvent tous fortement, je veux vous redire combien vous êtes présents dans ma prière et dans mon cœur.

Je rends grâce pour ceux qui trouvent par tous les moyens de vivre fidèlement leur vocation de chrétien.

Grâce à de nombreux volontaires, différentes initiatives ont pu voir le jour : une aide précieuse a été mise en place auprès des personnes âgées, fragiles ou malades, en assurant notamment un lien par téléphone avec ces personnes isolées. Les soignants ont pu bénéficier des talents de couturiers et les plus jeunes ont également contribué à travers des dessins et des courriers afin d’établir un lien avec les uns et les autres… Tant d’initiatives qui réchauffent les cœurs et nous rapprochent de notre prochain.

Contraints enfin de ne plus nous rassembler pour célébrer l’Eucharistie, nous avons également dû nous résoudre à annuler ou à différer de nombreux évènements qui, pour la plupart, nous mobilisaient depuis plus d’un an : le pèlerinage diocésain à Lourdes, le Frat des lycéens, les nombreux baptêmes de nos catéchumènes et un grand nombre de confirmations, de retraites…
Les paroisses et les services diocésains se sont mobilisés dès la première semaine de confinement pour maintenir au maximum les liens qui nous unissent. Nos églises notamment ont pu rester ouvertes, permettant à chacun de s’y recueillir quelques instants. Dans ces temps difficiles, les différents moyens de communication restent indispensables pour maintenir ce lien unique entre les fidèles. Je vous invite à aller sur le site internet du diocèse, afin de voir l’ensemble des initiatives témoignant de cet engagement auprès de chacun.

Si je me réjouis de la foi confiante des fidèles, de la créativité et de l’engagement de tous pendant le confinement, je reste inquiet pour la situation financière de notre diocèse. Les évènements annulés ont un coût lourd à porter. Le manque de quêtes et d’offrandes menace notre capacité à assurer le traitement des prêtres et le financement des initiatives qui fleurissent. Plus que jamais, nous avons besoin de votre soutien financier pour poursuivre nos actions. Pour cela, nous avons mis en place une souscription spéciale crise sanitaire, déductible de votre impôt sur le revenu selon la législation en cours à laquelle vous avez accès par la rubrique « faire un don » sur le site internet du diocèse.

Je vous remercie chaleureusement pour votre reconnaissance et votre soutien aux prêtres, diacres et laïcs qui se mobilisent chaque jour pour que l’action de l’Église se poursuivre du mieux possible dans nos conditions de vie actuelle.

Soyez assurés de ma prière fervente et sincère pour chacun de vous.

Mgr Eric Aumonier,

Evêque de Versailles pour les Yvelines

Association diocésaine de Versailles – 16 rue Mgr Gibier 78000 Versailles – 01 30 97 67 60 – catholique78.fr